Téléchargez l'affiche !

Diminuer le texteAppuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.




Présentation

Nîmes Métropole Jazz Festival est désormais une vraie référence. Avec une billetterie qui en fait l’un des festivals les moins chers d’Europe, il est devenu, au fil des ans, l’un des temps forts et participe du rayonnement de notre territoire.

L'édito de Franck Proust et de Joël Vincent

Retrouver le goût de nous réunir !

Nous avons pu la constater partout en Europe et en France : cette volonté de rattraper le temps perdu dévoré par la crise de la Covid-19 ! Envie d’exotisme, envie de changer d’horizon ; envie aussi de (re)découvrir son territoire et de le cultiver précieusement. 

Ici, à Nîmes et dans son Agglomération, nous avons la grande chance d’offrir tous les horizons possibles avec ce « plus » : un certain art de vivre à la Nîmoise, à la Gardoise, qui forge notre attachement à ce territoire, qu’on y soit né ou qu’on l’ait adopté. 

Quel bonheur de le partager avec vous et de vous faire voyager dans le cadre de cette 15e édition du Nîmes Métropole Jazz Festival (NMJF), qui est désormais une référence et un rendez-vous culturel incontournable de la région !

Porter le jazz au plus près de tous les publics du territoire, offrir des concerts de grande qualité accessibles à tous, promouvoir des actions artistiques et culturelles en direction des communes de l’Agglo, c’est l’ambition du NMJF depuis sa création.

Maintenu en 2020 grâce à la mobilisation des organisateurs, la volonté de l’Agglo et le soutien des partenaires, le NMJF avait saisi l’occasion d’expérimenter de nouvelles actions telle une tournée de concerts dans les cours des écoles où se déplacent artistes et techniciens.

Reconduites en 2021, ces actions renforcent l’identité territoriale d’un festival qui conjugue sans fausse note itinérance, proximité, convivialité. Nouveauté : des baptêmes des rues dans Nîmes et son agglomération avec des noms de musiciens, styles de jazz, etc.

Dès l’ouverture du 15e NMJF à la brasserie La Barbaude, partenaire fidèle situé à Bouillargues, le ton sera donné : « Chasser la morosité » ! Un lancement convivial pour une édition anniversaire qui veut porter, à l’instar du jazz, un message de joie d’être ensemble.

Franck Proust - Président de Nîmes Métropole
Joël Vincent - Membre du Bureau communautaire délégué aux activités artistiques et culturelles, Paloma - Maire de Saint-Gervasy

L'édito de Stéphane Kochoyan - Directeur artistique du festival

Des cordes et des Vents !

Le Nîmes Métropole Jazz Festival fête sa 15ème édition avec son concept d’itinérance et de proximité.  Le jazz est sans doute parmi les musiques dites « actuelles » celle qui se renouvelle le plus sans jamais renier l’esprit de tradition et de transmission. Il porte des messages de liberté, de joie, d’innovation, de résistance, et de paix. Le jazz ne s’arrête jamais. 

Cette année les familles  des cordes et des vents sont à l’honneur ! Le festival rend hommage à l’immense violoniste français Didier Lockwood avec des artistes qui l’ont bien connu, une exposition et un concert évènement avec son frère, le merveilleux pianiste Francis Lockwood.  Un autre as du clavier,  le vauverdois multi-lauréat des victoires du jazz, Laurent Coulondre est artiste associé du festival. Nous ouvrons de nouveaux partenariats ; avec nos voisins, le Lull Institut, pour accueillir de jeunes et grands musiciens catalans,  et un autre avec le Théâtre Christian Liger. Le jazz retrouve les Jardins de La Fontaine et fait la part belle aux créateurs vivants en région. Cette programmation de «tous les jazz », donne une place importante aux musiciennes ainsi qu’à la nouvelle génération. On y retrouve d’immenses  artistes, parmi les plus inspirés du monde, certains sont des fidèles de la première heure, et d’autres se produisent pour la première fois dans notre région.

Nos remerciements au Président de Nîmes Métropole, aux élus de toute l’agglomération pour leur confiance et engagement, à nos équipes, à nos partenaires, aux artistes et au public qui sont la vie du festival.

Bon festival à toutes et à tous,

                                                        Stéphane Kochoyan
                                                         Directeur artistique
                                               Membre de l’Académie du Jazz